Rythme cardiaque & prédateur passif

Le cheval est un animal extrêmement sensible : nous n’avons pas encore les preuves scientifiques mais les Hommes de chevaux connaissent l’influence de notre état sur eux (“Le Cheval, miroir de l’Homme”).



Comme nous l’avons évoqué dans le dernier article, le cheval est une proie, ce qui le rend hypersensible. Un prédateur, lorsqu’il se prépare à attaquer sa proie, bloque sa respiration. Le cheval s’est adapté à la réaction physiologique de ses prédateurs en percevant de manière très sensible ces variations. Il aura alors un réflexe de fuite face à cette situation.


Donc lorsque nous, humains (et donc prédateurs), nous rentrons en “mode chasse” (qui peut être provoqué par un stress quelconque) nous bloquons notre respiration et augmentons notre rythme cardiaque, ce qui engendre une contraction musculaire.

Oui, nous sommes naturellement des prédateurs, et nous ne pourrons jamais aller contre ce fait.


Nous voulons créer un partenariat avec une proie. Nous devons lui faire passer le message que nous sommes passif : on parle alors de “prédateur passif”. Le travail de notre respiration est donc un élément essentiel pour élaborer une relation saine et durable avec notre cheval. Un de nos outils est la COHÉRENCE cardiaque 🩺 et vous allez comprendre pourquoi : dans le prochain article, nous allons voir concrètement comment nous exercer à cet outil formidable !





Émilie & Zazilée 🐴 🙏 🍀

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La cohérence cardiaque, késako ? C’est une technique de respiration toute simple, qui permet notamment le retour au calme. Et on peut la pratiquer partout ! 💡 La cohérence cardiaque, c’est la corréla